Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 21:13

Comme chaque année à la même époque La Nouostra Nissa organise des ateliers-écoles du Carnaval Niçois dans les écoles de Nice.                                               Cette année l'atelier itinérant a débuté à l'école Nazareth, fin janvier et début février 2012, dans une classe de Maternelle Grande section - élèves de 5 ans

Bravo à ces jeunes artistes carnavaliers en herbe!

                                                   CIMG0503

 

Paul SARRACINO, Président et maître carnavalier, Madame AQUILINA ,Institutrice de la Maternelle Grande section, Félix MACRI, artiste carnavalier

 

   Atelier-ecole-carnaval-2012 3223         CIMG0491.JPG

 

 Ces photos sont protégées intellectuellement (Code de la Propritété Intellectuelle)

 

 CIMG0494.JPG      Atelier-ecole-carnaval-2012 3220

 

 

       CIMG0490.JPG       Atelier-ecole-carnaval-2012 3236

 

 

     Atelier-ecole-carnaval-2012 3247 Atelier-ecole-carnaval-2012 3249

 

Ces photos sont protégées intellectuellement (Code de la Propritété Intellectuelle)

 

       Atelier-ecole-carnaval-2012 3234    Atelier-ecole-carnaval-2012 3247

 

       Atelier-ecole-carnaval-2012 3259 Atelier-ecole-carnaval-2012 3257

        Atelier-ecole-carnaval-2012 3258       BRAVO ENCORE, E VIVA

                                  Ces photos sont protégées intellectuellement (Code de la Propritété Intellectuelle)

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 10:03

Voir aussi l'article, quelques pages plus loin, sur la Pétition créée depuis 2010 

                La salade Niçoise en conserve ??? -  AHURA  BASTA!  Ca suffit!

 boîte conserve IMG 5048       

  ---------------------- défendons la Cuisine Niçoise -------------------------------

RECETTE DE LA SALADE NICOISE  

Saison : printemps-été

pour 8 personnes

Temps de préparation : 20 mn
cuisson : 8 mn pour les oeufs
''Au départ la salade niçoise était composée de tomates, d'anchois et d'huile d'olives''
référence  : Madame Renée GRAGLIA
  • 0,500 kg de tomates
  • 0,200 kg de concombre
  • 0,100 kg de cébettes
  • 0,100 kg petit coeur de céleri branche
  • 0,400 kg de petits artichauts violets
  • 0,160 kg de petits poivrons verts pour la salade
  • 0,250 kg de radis longs dits " 18 jours "
  • 0,050 kg d'olives noires de Nice
  • 0,200 kg de thon à l'huile d'olive ou 8 anchois au sel (soit 16 filets)
  • 0,020 kg d'ail
  • 0,10 l d'huile d'olive
  • 4 oeufs
  • 8 à 12 feuilles de basilic (selon goût)
  • sel fin et poivre du moulin
  • variante : 0,600 kg de févettes (poids févettes non écossées)
  • variante en avril-mai vinaigre de vin rouge

''Les puristes ne mettent pas de salade mais acceptent du mesclun -150gr'' référence : Madame GRAGLIA   

    Laver les légumes. Nettoyer les radis en les gardant entiers avec leurs feuilles tendres. Garnir le tour d'un saladier, préalablement frotté à l'ail (à partir d'une gousse épluchée), avec le mesclun. Couper les tomates en quartier, les disposer sur les feuilles de mesclun, saler. Emincer les concombres (éventuellement, les faire dégorger au sel), le blanc de céleri et la partie tendre (coeur) des artichauts, les poivrons verts et les cébettes. Ecosser les févettes (en saison). Disposer tous ces légumes sur les tomates en soignant la présentation, saler. Ajouter le thon en laissant les morceaux assez conséquents ou les filets d'anchois, le basilic ciselé et décorer avec les oeufs durs coupés en quartier, les olives noires. Verser l'huile d'olive au dernier moment, le poivre moulu, et mélanger la salade devant les convives. Au moment de servir, veiller à bien répartir tous les ingrédients dans chaque assiette.

     

     

     

     

     

    Le label Cuisine Nissarde est né

    - article édité par Journal L'Hôtellerie Restauration 

    Revaloriser l'authentique cuisine niçoise au même titre que la cuisine lyonnaise. C'est le but de l'Udotsi qui vient de créer une marque collective basée sur 14 recettes à respecter à la lettre. Ce label Cuisine Nissarde est ensuite décerné gratuitement à tous les établissements qui attestent de leur savoir-faire.

     

    Si la salade niçoise a fait le tour du monde, elle reste l'une des spécialités les plus méconnues. Sa composition change souvent en fonction du restaurant. Partant de ce constat, l'Union départementale des offices de tourisme et syndicats d'initiative des Alpes-Maritimes a lancé un label "Cuisine Nissarde, le respect de la tradition". Derrière l'inventaire des documents, le test des recettes, la sensibilisation des restaurateurs niçois, et la promotion du label, c'est tout un partenariat qui s'est mis en place - notamment avec le lycée technique d'hôtellerie et de tourisme de Nice.
    Une fois l'idée arrêtée, il s'est agi de recenser tous les traités de cuisine niçoise et leurs auteurs, afin de constituer une bibliographie, d'établir un inventaire et un historique des recettes. 23 documents ont été recensés, dont 12 livres majeurs. Afin de déterminer un certain nombre de spécialités, l'Udotsi s'est entourée de professionnels spécialistes de la cuisine niçoise, rassemblés en comité technique. Ce dernier a alors sélectionné les recettes les plus connues qui sont malheureusement aussi les plus galvaudées comme la salade niçoise, la pissaladière, le pain bagnat, les farcis, la ratatouille, ou le tian de courgettes ou de courges... La théorie est une chose, la pratique en est une autre. Les membres du comité technique ont donc entrepris de tester chacune des recettes, sous l'œil de Renée Graglia, présidente de l'Association de la Capelina d'or, et également professeur de cuisine niçoise au lycée hôtelier Paul Augier, à Nice. Un jury composé de chefs cuisiniers, d'autres professeurs et de personnalités, a ensuite donné son verdict.

     

    Respecter les recettes à la lettre
    Passé ces premiers tests, l'Udotsi a déposé le label sous forme de marque collective à l'Inpi, et commencé à sensibiliser les restaurateurs niçois. 23 restaurateurs intra-muros et 8 appartenant à des villages proches ont finalement reçu le label. Pour cela, chacun d'eux s'est engagé à cuisiner au moins 3 des recettes définies par la marque, en respectant à la lettre les indications du livret qui lui a été remis. Dans le même temps d'ailleurs, l'Udotsi a donné à tous ces restaurateurs un autocollant à apposer sur leur vitrine, représentant une Niçoise en costume traditionnel rayé rouge et blanc. Selon Brigitte Autier, chef cuisinière de l'Estocaficada, et également présidente de la Fraternelle des Cuisiniers : "Plus il y aura de labellisés et mieux ce sera pour la profession. Il n'existe pas de concurrence entre les gens compétents. Surtout dans le Vieux-Nice, qui concentre un nombre important de touristes. Nous avons trop pâti du manque de professionnalisme de certains. Ce label est une étape vers un retour aux bons produits et au savoir-faire réunis."

     

    Une cuisine trop souvent malmenée
    La première opération de promotion de ce label visait les médias qui ont reçu un CD-Rom de présentation. Quant au lycée Paul Augier, il continue à assurer une sensibilisation permanente, non seulement des élèves, mais aussi des stagiaires et des visiteurs. Des stages destinés au grand public désireux d'apprendre les recettes authentiques ont été mis en place. Depuis 2 ans, Renée Graglia donne déjà des cours de cuisine niçoise qui affichent complet. "Ces recettes ne sont pas très compliquées, déclare Yves, 46 ans, élève de Renée Graglia. C'est aussi pour cette raison que même les débutants en cuisine, comme moi, ont envie de les suivre. Quel Niçois n'a pas été choqué de trouver des haricots verts ou des pommes de terre dans une salade niçoise ? On peut accorder quelques circonstances atténuantes à un restaurateur strasbourgeois, mais pas nissard. Le choix des ingrédients par les anciennes générations n'a pas à être remis en cause, ou alors, il faut donner un autre nom au plat." D'autres spécialités niçoises très recherchées, comme les tripes à la niçoise, les panisses, ou encore la poutine (alevin de sardines) et le nonnat (alevins de melets), ne rentrent pas dans le label Cuisine Nissarde. "Il a bien fallu faire un choix, explique Evelyne Runfola, chargée du dossier à l'Udotsi, alors nous avons opté pour les plats les plus présents dans les restaurants locaux. La rareté des ingrédients et la fréquence des malfaçons furent aussi des arguments influents. C'était en tout cas un bon début pour redonner à une cuisine - trop souvent malmenée - les lettres de noblesse qui lui reviennent de droit."

     


    Renée Graglia donne des cours de cuisine qui affichent complet lors de stages destinés au grand public.

     

                                                                                                                                                                             Réf : article de Félix MACRI

     

    Partager cet article

    Repost0
    12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 15:41

    L'association apolitique La nouostra Nissa a offert l'Aigle rouge, symbole de Nice et de son Comté, aux Supporters de l'OGCNice, à l'initiative de Christian BLANQUI.

                                                      PHOTOS-2---2010-2551.jpg 

    Cet aigle a été fabriqué selon la Tradition carnavalesque Niçoise (carta pista- carton pâte) par Paul SARRACINO, notre Président.

    Il trône désormais dans les locaux des Supporters rue Arson, où une chaleureuse réception a été organisée avec la venue de deux joueurs de l'OGCNice.

    Cet emblème portera bonheur aux Joueurs, aux Supporters et à la grande Famille de l'OGCNice.

    D'ailleurs, sans plus attendre, un grand bravo à l'équipe de l'OGCNice, car mercredi 11 janvier dernier, les Aiglons se sont qualifiés pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue, ''aloura manda lou crep, Nissa''.

       chez-les-supporters-OGCN-.jpg    J-aime-le-Gym-blanc-.jpg 

     

          J-aime-le-Gym-noir.jpg     Issa-Nissa.jpg

     

                                                                                                                                               Réf : article de Félix MACRI

     

    Partager cet article

    Repost0
    10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 15:25

                                        Mise à l'Honneur des '' Gens qui ont fait Nice'' :

    Lors du Pélerinage à LAGHET, samedi14 janvier dernier, ont été mis à l'honneur :                     Colette TEISSEIRE, fille du dernier Maître Cocher de Nice, disparu il y a plus de 30 ans et         Tony DJIAN, le plus jeune et le dernier pêcheur du Port de Carras, 

    en hommage à la Tradition des ''Cochers de Nice'' qui sont les ancêtres de nos chers taxis Niçois et à la Tradition des ''Gens de la Mer'' et de la Pêche côtière dans la Baie des Anges.

     

                              Camille-TEISSEIRE-Maitre-Cocher-.jpg

                                                                    © Camille TEISSEIRE - dernier Mâitre Cocher de Nice

    Colette TEISSEIRE

    C’est en 1981 que le dernier Maître Cocher de Nice s’en est allé, Camille TEISSEIRE, Maître Cocher de fiacre de la Ville de Nice.

    Aussi, La Nouostra Nissa, association apolitique, œuvrant pour la Tradition et les coutumes niçoises, honorera Colette TEISSEIRE, fille de Camille, au nom de la famille, ce samedi 14 janvier 2012.

    C’est une grande famille niçoise dont l’épouse travaillait à Nice Matin au ''Service Départ''.

    La calèche de Camille était un ‘’Victoria’’, qui avait justement été baptisée par la Reine Victoria, en 1920, car elle fut une fidèle cliente du père de Camille : Pierre TEISSEIRE.

    C’était la grande époque et belle époque où les fiacres étaient considérés comme des véhicules de luxe. Ils promenaient les grands de ce monde, en villégiature sur la côte, et participaient aussi aux belles batailles de fleurs.

    Ils ont contribué ainsi à la renommée de Nice et de son Art de vivre.

    C’est aussi une pensée pour nos chers taxis niçois, qui évoluent actuellement à travers la ville, descendants de ces fameux cochers niçois du siècle dernier.

     

                                  Matin-d-hiver-Tony-DJAN-IMG_0988.jpg

                                         © matin d'hiver dans la Baie des Anges - Antoine DJIAN, dernier pêcheur de Nice sur son bâteau 

    Antoine DJIAN                      

    La pêche côtière à Nice, dans la Baie des anges  

    Si le bord de mer a fait la renommée de Nice, il fut longtemps aussi considéré avec crainte. Les pires dangers pouvaient naître d'un coup. Pourtant, c’est de la mer qu'une grande partie de la richesse de la ville provenait. Pour rendre les pêches plus importantes et apaiser ces craintes on faisait appel à la protection de Saint Pierre, le pêcheur.

    Il n'y a pas si longtemps,  au port de Carras à Nice, tous les bateaux de pêche étaient pourvus d’une branche de laurier bénit.
    A l'époque des Rameaux, tous les bateaux avaient des bouquets de rameaux attachés à la proue. Il y avait trente bateaux. On allait faire le rameau bénit. C’était une tradition.
    Dans la Baie des Anges, les pêcheurs étaient très attachés à la bénédiction des rameaux qu’ils plaçaient à la proue du bateau, le prêtre bénissait les enfants embarqués sur les bateaux de pêche, munis de grandes palmes.
    Les rituels  et des croyances, qui remontent dans la nuit des temps, font encore partie du moment présent, de la vie de tous les jours, et la tradition orale perdure. Les pêcheurs, pour se protéger des risques appréhendés et des mauvais sorts appliquent un ensemble d'us et coutumes,

                                                                                                                                                  - utilisation du sel, bénit ou pas, qui écarte le mauvais sort   

        - baptême du bateau      

           

    Les pêcheurs ont conservé la tradition du laurier béni pour enlever ''le marpau'', ''le marpau'' c'est ''la masca'',  le mauvais sort

     

     

    Ces bouquets sont conservés pendant toute l’année sur les bateaux et dans les maisons pour assurer la protection des pêcheurs et les habitants. Ils ne sont pas jetés, mais brûlés le mercredi des Cendres. Le prêtre trace une croix sur le front des fidèles à l’aide de ces cendres, devenues sacrées par la bénédiction du rameau l’année précédente, en signe de pénitence et de deuil.

     

    Le proverbe dit :              ''Lauda la mar e ten-ti en terra''

    Traduction :                      ''Loue la mer et reste à terre''

     

      réf : article de Félix MACRI

     

     

     

                                                                Mise à l'Honneur et Pelerinage à Laghet

                                                à la rencontre des Soeurs du Sacré Choeur de Montmartre  

     

      Pelerins vers Laghet IMG 2901            Pelerins vers Laghet 2 IMG 2913

     

     PHOTOS-2---2010 2914[1]             Tous ensemble à Laghet IMG 2946

     

     

    PHOTOS-2---2010 2920[1]             PHOTOS-2---2010 2980[1]

     

     

     PHOTOS-2---2010-2960-1-.jpg            PHOTOS-2---2010-2959-1-.jpg

      015.jpg         P7161167

                                                                                                                                                      Réf : article de Félix MACRI

     

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 01:02

      Pieces-Jaunes-2012-3553.jpg   Pieces-Jaunes-2012 3574 

    Le samedi 11 février 2012, sur le Forum Jacques MEDECIN, les Pièces Jaunes ont marqué de leur présence, avec LORIE et Christian KAREMBEU marrainne et parrain de la manifestation,  cette journée.

    La Nouostra Nissa, coutumière dans la participation à ces animations, a été présente et a récolté  7,350 kg de pièces.  

    Un nombreux public, parents accompagnés de leurs jeunes enfants, s'est arrêté sur le stand de La Nouostra Nissa  où des masques et des ballons ont été offerts.

       Pieces-Jaunes-2012-3588.jpg    Pieces-Jaunes-2012-3597.jpg            

      Pieces-Jaunes-2012-3554.jpg     Pieces-Jaunes-2012-3691.jpg              

       Pieces-Jaunes-2012-3710.jpg      Pieces-Jaunes-2012-3634.jpg  

        Pieces-Jaunes-2012-3694.jpg    Pieces-Jaunes-2012-3579.jpg  

     

       Pieces-Jaunes-2012-3695.jpg       Pieces-Jaunes-2012-3737.jpg   

     

                                      un monde fou, fou, fou aux Pièces Jaunes 2012 

     

           Pieces-Jaunes-2012-3647.jpg      Pieces-Jaunes-2012-3723.jpg  

     

    Christian ESTROSI, Député Maire de Nice et Bernadette CHIRAC 

     

     

      Pieces-Jaunes-2012-3712.jpg     Pieces-Jaunes-2012-3724.jpg  

     

       Pieces-Jaunes-2012-3613.jpg      Pieces-Jaunes-2012-3630.jpg

     

                         Christian KAREMBEU, parrain                                  Madame Bernadette CHIRAC   -    LORIE, marraine

     

       Pieces-Jaunes-2012-3567.jpg      Pieces-Jaunes-2012-3570.jpg  

     

      Pieces-Jaunes-2012-3639.jpg     Pieces-Jaunes-2012-3641.jpg

                                  Lou Caïreu Niçart                                                                             Nice la Belle

     

     

            Pieces-Jaunes-2012-3640.jpg          Pieces-Jaunes-2012-3642.jpg      

                                                                                       La Ciamada Nissarda

     

            Pieces-Jaunes-2012-3581.jpg  Pieces-Jaunes-2012-3575.jpg      

            Pieces-Jaunes-2012-3594.jpg  Pieces-Jaunes-2012-3596.jpg

     

     

           Pieces-Jaunes-2012-3689.jpg    Pieces-Jaunes-2012-3697.jpg 

     

          Pieces-Jaunes-2012-3707.jpg    Pieces-Jaunes-2012-3700-copie-1.jpg 

                                                     La Fanfare des Sapeurs Pompiers de la Ville de Nice

     

                              Pieces-Jaunes-2012-3699.jpg               Pieces-Jaunes-2012-3698.jpg

                                                                       L'Harmonie Fanfare de la Jeunesse Niçoise

     

            Pieces-Jaunes-2012-3719.jpg     Pieces-Jaunes-2012-3587.jpg 

     

     

     

     

     

     

     

                          

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 15:28

     

                                                                      Hommage à Louis BISTONI

     

     

                                                               Louis-BISTONI-.jpg 

     

     

     

                                       Drapeau-Caireu.jpg

       Le drapeau du Caïreu Niçart que Louis BISTONI a levé bien haut, porté ici par le jeune porte-drapeau du groupe

     

     

                                                             Drapeaux-Caireu-Ciamada-Remembranca.jpg

     

      Les drapeaux du Caïreu, de la Remembrança et de la Ciamada à l'entrée de l'église du Voeu (de gauche à droite)

     

     

     

     

                                                              Choeur-de-la-Ciamada.jpg  

            Le choeur de la Ciamada Nissarda a rendu un bel hommage avec des chants traditionnels du Comté de Nice

     

     

     

                                                              Drapeau Ciamada et Remembrança 

     

                                               Les drapeaux de la Remembrança et de la Ciamada (de gauche à droite)

     

     

     

                                                              Fils-BISTONI-et-Patricia-BOUISSET-SANDONA-copie-1.jpg

     

                                                        La famille de Louis BISTONI et Patricia BOUISSET-SANDONA

     

     

        Haie-droite.jpg          Haie-gauche.jpg

     

                                                                 La haie d'Honneur à l'entrée de l'église du Voeu

     

     

                                                         Public-dans-l-eglise.jpg          

     

                 Les Amis et les Soci du Caïreu, les Délégations de Soci de la Ciamada et de la Remembrança se sont 

                             rassemblés autour de la Famile BISTONI pour rendre un dernier Hommage à Louis

     

     

    A travers cet Hommage, nous avons eu des pensées envers nos anciens Présidents comme Messieurs MASSA,  OTTONELLI, OBERTI, Madame Francine GAG, ainsi que Andrée et Françis BARRALIS qui nous ont quitté aussi trop tôt.

    A travers eux, c'est toute la communauté des groupes folkloriques Niçois qui a pensé à eux.

     

                        C'est Monseigneur JOLLY qui a célébré la messe des funérailles

     

                                                       Msg-JOLLY-a-l-entree.jpg         

                                                                                                                                                      Réf : article de Félix MACRI

     

    Partager cet article

    Repost0
    21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 14:16

         Association ’’LA NOUOSTRA NISSA’’

                                                               Association Niçoise 

                servant aussi de ''boîte à idées'' que vous pouvez essayer de réaliser

    Président : Paul SARRACINO

    Secrétaire : Christian BANKO

    Trésorier : Jean CHAPEAU

    3 rue Guigonis - Vieux Nice - 06364 Nice Cedex 4

    Tél : administration : 06 08 92 01 17 – 06 70 02 75 89   

    Délégué aux activités : Félix MACRI 06 80 84 83 79

     

    L’Association ‘’La Nouostra Nissa’’, créée en 2009, est apolitique et a pour but de défendre, maintenir, sauvegarder, promouvoir l’Identité et la Culture Niçoises, et de transmettre ce que nos Anciens nous ont léguer : le Savoir-faire et l’Art de vivre à la Niçoise.

     

    Ainsi différentes activités se développent au sein de l’association, comme :

     

    - la transmission du savoir faire de l’art carnavalesque Niçois dans les Ecoles de Nice et les Centres de loisirs. De novembre 2010 à mars 2011, grâce à notre atelier-école itinérant, 450 jeunes de Nice ont été initiés à la fabrication de 430 masques et 20 petites têtes de carnaval -li pichini testa qu'ils ont emmené chez eux et dont les parents n'étaient pas peu fiers

     

    - la participation cette année 2011 encore aux Pièces jaunes pour la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France,  avec la récolte de 11kg de pièces, et la visite au stand installé sur le Forum Jacques Medecin, de Madame Bernadette CHIRAC, Présidente de la Fondation, accompagné par Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice,

    de Lorie et de Christian Karembeu

     

    - la mise à l’Honneur des ’’Gens qui ont fait NICE’’ et la demande de plaques de rue au nom de ceux qui ont oeuvré pour la Nissartitude

     

    - la défense et la transmission du Patrimoine culinaire Niçois, les cours d’initiation à la Cuisine niçoise, avec cette année, la pétition CONTRE

    ’’la salade niçoise en conserve’’ que l’on peut signer dans les Restaurants de Cuisine Nissarde

     

    - la transmission de notre Langue Niçoise avec la création d’un cours ludique

     

    - le travail et devoir de Mémoire envers la Jeunesse Niçoise sur l’Histoire de la Résistance dans le Pays de Nice avec la réédition de la pièce de Théâtre

    ’’ Les Fusillés de l’Ariane’’ (R. Girod) et la visite des lieux de Mémoire dans le Comté de Nice avec des rencontres intergénérationnelles

     

    - l’organisation de deux Pèlerinages à pied à Laghet, au printemps et en automne, pour une journée d’amitié et de recueillement

     

    - la participation aux manifestations mettant en valeur le Patrimoine local

     

    - la visite de communes du Piémont et de Ligurie, liées par la Route du Sel et la Route Royale

    L’association est ouverte à toutes les personnes aimant Nice, le Pays niçois et son Art de vivre, personnes qui veulent apporter leur soutien dans un élan d’amitié et de convivialité.                           E viva

    Partager cet article

    Repost0
    10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 10:49

                 Ce dimanche 9 octobre, c'est la Fête de Sainte Réparate,

                                               Patrounessa de Nissa

                                                   Patronne de Nice

     

    N'oublions pas notre Histoire, Sainte Réparate il faut l'honorer tous les ans.

     

    C'est une jeune enfant vierge et martyre, originaire de Césarée de Palestine, elle serait morte en 250 lors de la persécution menée de 249 à 251 par l'empereur Déce  à l'encontre des nouvelles religions, dont le christianisme.

    Subissant d'atroces sévices et supplices - brûlée vive, contrainte d'avaler des breuvages bouillants,...- elle s'en réchappa et survécut grâce à la Providence. Mais elle fut décapitée et son corps plaçé dans une embarcation dériva en Méditerrannée jusqu'à notre terre et notre rivage "nissart". Des anges l'auraient ramené du large jusqu'ici (''ange'' en Niçois c'est aussi le nom donné aux petits requins dits ''roussette'') qui ont donné le nom à notre Baie des anges.

    Une Cathédrale fut érigée  à l'emplacement de l'ancienne chapelle où furent entreposés ses restes (1690). Elle fut consacrée en 1699.

     

    Un grand Merci à ceux qui se souviennent et qui n'oublient pas.

    Merci aux Penitents (blancs, bleus, noirs et rouges) qui accompagnent chaque année sa statue en procession, suivis par les fidèles, dans les rues de la Vieille Ville, en Vila Vielha.

     

    "Un pays qui manque à ses Traditions, est un pays appelé à mourir",

    cette phrase est de Julien OTTONELLI, qui a été successivement Président des Traditions Niçoises et de La Remembrança Nissardaassociations typiquement du terroir, de l 'Adjuda, association d'entraide aux défavorisés, déjà à cette époque (enfants et 3ème âge). 

     

    Lui aussi ne l'oublions pas, car iI fut un Défenseur passionné de la Nissartitude, des Traditions et de la Culture Niçoises.

    C'est lui qui a été à l'initiative de l'organisation de "L'Adieu au Paillon'', quand on a procédé à la couverture du Paillon, au niveau du Pont Garibaldi. 

     

     

                      Les couleurs de Sainte Réparate sont le Blanc et le Rouge :

                             - le Blanc pour Sa pureté, son Innocence et le Rouge pour Son martyre -

     

      PHOTOS-2---2010-0975-1-.jpg           PHOTOS-2---2010-0976-1-.jpg

     

     

     

    PHOTOS-2---2010-0977-1-.jpg 

     

    article de Félix MACRI' 

    Partager cet article

    Repost0
    27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 12:24

    La Journée des Associations - 15ème Rendez vous

    au Palais des expositions le samedi 24 septembre de 10h à 18h

     

    L'Outre-Mer a été mis à l'honneur, haut en couleurs, avec ses danses et ses chants.

     

    Les Cultures du Monde se réunissent pour mieux se connaître et mieux s'apprécier. 

     

    La NOUOSTRA NISSA a présenté dans son stand ses activités, qui ont marqué l'année

    2010-2011 écoulée, grâce à un reportage photographique et vidéo sur grand écran plat :

     

    - les Ateliers-école de Carnaval traditionnel dans les années 1990 avec Paul SARRACINO et dernièrement avec Paul SARRACINO, Jean CHAPEAU, Francis CROIZET et Félix MACRI,      de Septembre 2010 à Mars 2011

     

    - le Pélerinage à Laghet en Mai 2011, 

     

    - la poursuite de la Pétition contre la "Salade Niçoise" en conserve,

     

    - et d'autres activités que  vous allez découvrir...        

     

     

     

    * Le stand en cours d'installation

     

                                                         PHOTOS-2---2010-0740-1-.jpg

     

     

     

                                                             PHOTOS-2---2010-0735-1-.jpg              

     

     

     

    PHOTOS-2---2010-0746-1-.jpg         PHOTOS-2---2010-0777-1-.jpg

     

     

     

     

       * Le Pélerinage à Laghet

     

         celui_qui_sert.jpg          oratoire_de_notre_dame_de_laghet.jpg       

     

                                                    photo_de_groupe_2_laghet_2842007.jpg        

     

     

            

     

     

    * LA PETITION

    CONTRE "LA SALADE NICOISE EN CONSERVE" CONTINUE

     

     

                                                        PHOTOS-2---2010-0783-1-.jpg        

     

                                                                                          PETITION

                      pour le Respect de Notre Patrimoine culinaire du Pays de Nice,

                                                   contre les recettes falsifiées

     

                                                FAISONS RETABLIR LA VERITE

                          SUR NOTRE CUISINE NICOISE ET DU COMTE DE NICE

     

                                                                       "Per la proutecioun

                   de la Nouostra couhina Nissarda e dou Coumtat"

     

                                               SIGNEZ LA PETITION

     

    Partager cet article

    Repost0
    23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 11:02

     

    L'Histoire du Comté de Nice et celle du Piémont sont reliées depuis 1388. Aussi une page est consacrée à la Tradition culinaire de ces deux régions.

     

                                                                       Cette page est en cours de rédaction.

                                        Voici une première sélection, 

                                                                                                             -0-  

           Castello La Rocchetta à SANDIGLIANO - BIELLA (TRORINO - ITALIA)

               Carnaval-BIELLA 4259

     

                                                                                                           -0-

     

     

                              Restaurant CENTRO - ROCCABRUNA (CUNEO - ITALIA)

                                                 Cucina piemontese - specilità funghi  

                     Restaurant-CENTRO--IMG_0028.jpg  

                                  RESERVATIONS : 00 39 0171 91 73 30

    à partir de CUNEO : puis CARAGLIO, puis DRONERO, puis prendre à droite direction ROCCABRUNA, puis à gauche direction San Anna, puis à droite direction église de l'Assunta - Centro

     

     

                                                                                                         -0-

                  Restaurant L'Oste di fraire à SAN DAMIANO MACRA (CUNEO - Italia)

                                                               Cucina tipica piemontese

             Restaurant L OSTE DI FRAIRE IMG 0030 

                                                 RESERVATIONS : 00 30 0171 90 00 56

           à partir de CUNEO : puis CARAGLIO, puis DRONERO, tout droit

                    direction SAN DAMIANO MACRA - en face l'église

     

     

                                                                                                              -0-

                             

     

                                                da BRIGNONE - DRONERO (CUNEO - Italia)

                                                                 Spécialités ''dronerese'' 

                                                   

                                         Pasticceria-BRIGNONE-IMG_0019.jpg

                                       Patisserie BRIGNONE à DRONERO (CUNEO)

                       à partir de CUNEO : puis CARAGLIO, puis DRONERO

     

                                                                                                                 -0-

     

    à BORDO SAN DALMAZZO : établissements INAUDI (Funghi)

    Partager cet article

    Repost0

    Articles Récents

    Liens