Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 juin 2018 2 12 /06 /juin /2018 09:23

                  « PASTROUI NISSART »

Lundi 11 Juin 2018 à 10h00

à la Remembrança Nissarda,

1, rue des Combattants en Afrique du Nord,

06000 NICE

photo cours de cuisine

 

Enseignement de la Cuisine Nissarde

dans les Lycées Hôteliers et CFA de la Côte d’Azur et de France 

Contact : Félix Macri  06 80 84 83 79   macri.sculptor@gmail.com

 

 

 Monsieur Fiori, Boulanger, boulangerie U Fornu, boulevard Raimbaldi et Pierre Botticelli

 

                                  Jo Issautier, Pierre Scarcelli, Pierre Botticelli, Félix Macri

 

Hubert Boivin, Président des Cafetiers Restaurateurs, Jo Issautier du Balico, Pierre Botticelli, Président de la Fraternelle des Cuisiniers

 

 

 

                                         article Nice Matin du 26 décembre 2013

 

Voici deux exemples de recettes de la salade Niçoise galvaudées :

1) Les voyages gourmands d'Astérix - 1999

2) la salade Niçoise en conserve - pot trouvé en grande surface - 2010

 

 

 

 

 

 

et la salade en conserve, pardi !!!

 

 

Bonjour,

 

Comme suite à la tenue de la Conférence de Presse de ce lundi 11 juin 2018, au siège de la Remembrança Nissarda, ayant pour thème : ''Enseignement de la Cuisine Nissarde dans les Lycées Hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France'', je vous transmets le compte rendu du 1er Pastroui* et quelques photos pour une éventuelle promotion et écho médiatiques. 

Ce Pastroui* était consacré à la Cuisine Niçoise et en particulier au projet de son Enseignement dans les Lycées Hôteliers et CFA de la Côte d'Azur et de France.

Pourquoi ce projet ? ''...parce que dans les restaurants d'ici et d'ailleurs en France, on trouve du n'importe quoi dans les assiettes !!! Les termes et titres des recettes tels que : salade niçoise, pan bagnat, farci, etc... sont usurpés. Il n'y a que le titre qui est niçois, les ingrédients sont au bon vouloir de celle ou celui qui confectionne le plat...''

 

''Alors AHURA LI A BASTA ! Menons à bien ce projet d'Enseignement, c'est la bonne réponse et la meilleure solution pour faire changer les choses''.

Aujourd'hui plusieurs Chefs de Cuisine dont Pierre Scarcelli de la Fraternelle des Cuisiniers, Jo Issautier du Balico, Pierre Botticelli, Chefs de Cuisine Niçoise et Hubert Boivin, Président de l'Union Patronale des Cafetiers Restaurateurs des Alpes Maritimes, se sont rencontrés lors de ce Pastroui* pour mettre l'accent sur cet Enseignement. ''C'est une nécessité si l'on ne veut pas que nos recettes soient malmenées''.

 

Ce Pastroui* a été accompagné par un buffet Nissart avec des ''pan bagnat'' de Monsieur Fiori, Boulanger U Fornu - boulevard Raimbaldi - et de la pissaladière d'André Paul, Boulanger - rue Vernier.

 

Une bonne nouvelle : grâce à la demande de l'Adjoint au Maire de NICE, Rudy Salles, un rendez vous pour étude est déjà programmé cette semaine avec le Proviseur du Lycée Hôtelier Paul Augier, qui répond favorablement à cette proposition.

 

D'autre part, quant à Jean Luc GAGLIOLO, Conseiller municipal délégué au patrimoine historique, à l'archéologie, aux archives, à la littérature, à la lutte contre l'illettrisme, au théâtre et à la langue niçoise, qui soutient notre Projet d'Enseignement, notre Elu à la Tradition s'emploie à la création du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine - CIAP, équipement culturel de proximité ayant pour objectif la sensibilisation, l’information et la formation de tous les publics à l’architecture et au patrimoine de la Ville, qui sera installé, à l'Ancien Sénat de NICE, dont l'Art culinaire Niçois aura sa place.

 

En parallèle au projet d'Enseignement dans les Lycées Hôteliers, un autre va voir le jour avec la Remembrança Nissarda, très active en ce moment. Une étude de la Cuisine Nissarde est en préparation sur le thème : ''Un regard nutritionnel et l'approche diététique de la Cuisine Nissarde par un professionnel de santé, Ysabelle Levasseur, Diététicienne Nutritionniste''. Nous en saurons plus dans quelques temps.

 

Deux projets qui portent haut les couleurs de la Culture Niçoise et des Traditions de Nice et du Comté.

 

* orthographe : références du Dictionnaire de la Langue Niçoise - Académia Nissarda

 

Je vous remercie de la promotion et l'écho que vous pourrez donner à des deux projets sérieux et passionnants.

 

Félix MACRI - 0680848379

 

Voici les ingrédients mentionnés sur la salade Niçoise en conserve !!! :

 

 

 

oui, vous avez bien lu : pommes de terre, ..., haricot vert,...

 

texte et photos : Félix MACRI

Partager cet article

Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 11:48

                          article de NICE MATIN - Christine RINAUDO - du jeudi 24 mai 2018

 La Remembrança Nissarda remercie Christine RINAUDO et NICE MATIN pour ce bel article.

  Félix MACRI

 

Partager cet article

Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 16:16
  La Fête des Mai : une tradition populaire niçoise
 
fete-des-mai photo : Ville de Nice/Tourisme

Description :

Organisé dans les Jardins des Arènes de Cimiez, ce rendez-vous avec la Tradition de Nice et du Comté.  Avec des stands de dégustation de spécialités niçoises, spectacles folkloriques et de variétés, bal musette, attractions et animations pour les grands et les petits, structures gonflables, manège..

 

Site : https://www.nice.fr/fr/l-agenda/fete-des-mai-2017/decouvrir?type=events

Localisation :

184 av des Arènes de Cimiez - 06000 NICE
Site : http://www.nice.fr/fr/parcs-et-jardins?lang=fr

Accessible PMR

Les dimanches 1er, 6, 13 et 20 mai

Partager cet article

Repost0
24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 14:20

 

Nissa la Bella a été chantée par la chorale de la Remembrança Nissarda accompagnée par les associations de la Langue des SIGNES (Association ARMILS et SIGNES), au CUM le mardi 20 mars 2018.                               

Une représentation exceptionnelle, avec dans l'assistance, quarante personnes qui pour la première fois ont vu Nissa la Bella par la Langue des signes !

Trois femmes sont à l'origine de ce projet : Celia MARTINEZ, Nathalie AUDAP, interprètes à l'association ARMILS et Salima SERDOUM, comédienne,

Un grand Merci et félicitations à toutes et tous.

 

Voici quelques photos de cette grande Journée du Bonheur :

- participants à la Conférence sur la Psychologie positive, avec Messieurs Jean Michel GALY, Adjoint au Maire de NICE, et Jean Christophe BARRALIS, Administrateur de l'Association Française et francophone de Psychologie Positive (AFFPP) et intervient dans le Master de Psychologie Positive de l'Université Anglia Ruskin University de Cambridge et dans le DU de Psychologie Positive de l'Université Pierre Mendès-France.

 

- répétition au 1er étage du CUM, avant la représentation

 

- la joie et les sourires se lisent sur les visages des personnes pratiquant le Langue des Signes avec la chorale de la Remembrança Nissarda chantant Nissa la Bella, un pur Bonheur !

 

 

- une rencontre inter générationnelle avec la Jeunesse, chorale d'enfants

 

- câlins gratuits/free hugs, sur l'esplanade de la Coulée verte

 

d'autres photos compléteront prochainement cet article.... à très vite, baieta !

 

 - les Jeunes remplis de Bonheur et d'énergie, sur l'esplanade de la Coulée verte

 

- Jeune du lycée La Providence

 

- banderole du Lycée La Providence, sur l'esplanade de la Coulée verte

 

- mots de Bonheur, vus sur un stand de l'esplanade de la Coulée verte

 

-  vus sur un stand place du Palais de Justice

 

              

 

 

- une Ambassadrice du Bonheur rencontrée sur la place du Palais de Justice

 

- vus sur la place Pierre GAUTHIER

 

 

 

 

- stand ''International Inner Wheel'' , sur la place du Palais de Justice

 

 

 

 

- les musiciens et artistes, sur le podium de la Coulée verte

 

 

 

                                                                    ----------------

 

- Messieurs Jean Michel GALY, Adjoint au Maire de NICE, en charge de la Journée du Bonheur du 20 mars 2018 et Hubert BOIVIN, Président de l'Union Patronale des Cafetiers Restaurateurs Nice Côte d'Azur 

 

article de Félix MACRI - 06 80 84 83 79 - macri.sculptor@gmail.com

Partager cet article

Repost0
21 mars 2018 3 21 /03 /mars /2018 17:17

Monsieur l'Adjoint Jean Michel GALY, Délégué à la Qualité de Vie - Bien vivre sa ville, accompagné par d'autres Elues de la Ville de NICE

pour la 1ère fois, Nissa la Bella a été chantée par la chorale de la Remembrança Nissarda et par trois jeunes dames de la Langue des signes des associations SIGNES et ARNULF,                         un grand BRAVO à toutes et tous !

Partager cet article

Repost0
19 mars 2018 1 19 /03 /mars /2018 11:46

                                Ensemble maintenons

     nos Traditions culinaires et notre Culture Niçoises !

Venez nombreux à la Remembrança Nissarda, l'association qui défend, maintient et transmet l'Art de vivre à la Niçoise, son Savoir faire, ses Traditions, Us et Coutumes.

Contact Félix MACRI : 06 80 84 83 79 - macri.sculptor@gmail.com

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 15:34

 The Castle of Crémat - Château de Crémat - has just changed hands                     Nice Matin 18 12 2017

 

The Castle of Crémat - Château de Crémat - has just changed hands - In the term of a judicial liquidation, this domain of 7 hectares of vineyard to Bellet was acquired by Daniel DERICHEBOURG, Chief Executive Officer of the eponym group, specialized in the recycling - Nice Matin 18 12 2017

 

                  Projects " to make a great wine " - Nice Matin 18 12 2017

 

A long history : it goes back to Romain with its two long subterranean galleries. In 1906 Antoine MARI, prospers trader of olive oil, discovers them and fits out them in wine cellars. He also makes build the Castle.                     Nice Matin 18 12 2017

Remembrança Nissarda wishes good luck to the buyer of the Castle of Crémat - Château de Crémat, Daniel DERICHEBOURG and to his team. In view of the programmed projects, it is going to create a dynamism within the Castle of Crémat and thereby within the vine growing of Nice that is the Naming ''Vin de Bellet''.

Rococo castle : it is due to Irène BRETZ, fantastically wealthy American. Owner of the domain in 1920, she added to the building donjon and carved towers. At the end of Roaring twenties, she gives up her property to Pierre THOME who develops the vineyard and obtains the Protected Designation of Origin - AOC - of Bellet in 1941. Since the domain passed between several hands : of Jean BAGNIS, wine grower, until Daniel DERICHEBOURG, today.

 

 Remembrança Nissarda can only tell you of golds and already: "thank you".

article de Félix MACRI - President of Remembrança Nissarda                                                   0033 (0) 6 80 84 83 79 - macri.sculptor@gmail.com

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 15:17

Le Château de Crémat : ce domaine de 7 hectares de vignoble à Bellet a été racheté par Daniel DERICHEBOURG, le Président Directeur Général du groupe d'éponyme, spécialisé dans le recyclage                        

 

références : Nice Matin du lundi 18 décembre 2017

 

                                            références : Nice Matin du lundi 18 décembre 2017

 

                                             références : Nice Matin du lundi 18 décembre 2017

 

                                            références : Nice Matin du lundi 18 décembre 2017

La Remembrança Nissarda souhaite bonne chance au repreneur du Château de Crémat, Daniel DERICHEBOURG et à son équipe. Au vu des projets programmés, cela va créer un dynamisme au sein du Château de Crémat et par là même au sein de la viticulture Niçoise qu'est l'Appellation Vin de Bellet.

La Remembrança Nissarda ne peut que vous dire d'ors et déjà : ''Merci''.  

 

article de Félix MACRI                                                                                                                 Président de la Remembrança Nissarda                                                                                       06 80 84 83 79 - macri.sculptor@gmail.com

 

 

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2017 1 11 /12 /décembre /2017 14:37

 

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 08:47

Merry Christmas  and the Good Cap of the year

"Calèna" sends back to us to the Latin word " calendes * ", which constitent in the Roman calendar the first day of the month. The first day from December till December 25th, where from the naming.

* "calendes" :  plural feminine word in Latin

    " calèna ": is him also in language of Nice

 

Here are some rites and symbols which I was able to collect in works telling the Traditions of Christmas in the County of Nice.

In the evening of the Christmas Eve on December 24th, before sitting down to eat, a particular care is brought to the implementation of this one. " Li very touàia ''- three tablecloths of decreasing size, symbolizing " The Trinity ", are so arranged: one for the evening of 24, one for the meal of 25 and an other one for the dinner of Christmas, where the rests live on the table.

We decorate tables with a branch of holly, symbol of happiness, jars of lenses or wheat of Saint Barbe and three candles.

The bread is cut in three pieces, by the oldest of the family: a piece for the guests, an other who represents the crumbs and the last one whom we shall keep in a cupboard during one year. We also put a place setting in more for the "poor man", who is in Inhabitant of Nice also " that of the dead man ".

It is the head of the family who receives for the Christmas Eve, and the day of Christmas it is the family which is invited by another parent.

 

" Lou Cacha fuèc " **: on the evening of the 24th, we put out the fire in the fireplace. The oldest of the family give a log to the youngest to relight a new fire, then they complete with the fruit wood or with the olive tree and splash them with some drops of wine by saying: " Dieù it there pardoned her of veire the year when ven, e li sian no May when noun li siguen not lie " - " God we summits the grace to see next year, and if we shall not be more numerous whom we shall be not less ". It is " hid him fuèc ", expression became "Christmas" "Eve" over time.

** There is the same called rite " the tower of Jul " at the Scandinavian Peoples, which consists in relighting the new fire by throwing "runes" in the fire, engraved the wishes for year to come.

 

This evening there, we make thin without meat, by tasting 7 dishes *** with fishes and with vegetables: for example celeries, anchovy, pissaladière, pastas prepared for the hand and seasoned by crushed walnuts, cards in her "bagna cauda" - hot sauce with olive oil and with purée of anchovy, some fish in particular the cod in sour soft, snails of our high mountain pastures, ravioli thin in herbs, and especially, no meat nor of cheese.

*** In memory of "7 pains of the Virgin Mary" After this "thin" meal, we go to the Midnight mass, without forgetting to raise four corners of 3 tablecloths stacked on the table, so that the devils do not hang on to go up to devour thirteen desserts which we shall taste on the way back.

25, the next day finally, the lunch consists of a fat meal " big soupà " which makes a wide place for various meats, with sausages and the lamb.

The meal of 25 in the evening, on the other hand, it is " the aiga boulida " - the boiled water, goes out of broth of herbs with thyme, rosemary, oregano, sage and some cloves of garlic.

At every meal we shall remove a tablecloth.

13 desserts:

They have their origin in Provence and the trade made that the Tradition propagated in all the South. Every family adapts the implementation with desserts and fruits according to its wealth and its harvest.

We can see on the table: "tourta of blea" - pie of Swiss chards, the fougasse in the orange blossom, the winter medlars, the sweet braids, the bread in pine nuts, fougasse in the anise, the pump in the oil takes out of bread molded in the oil, the dough of quinces, tarts in walnuts and in jam, white nougat, black nougat, dates, candied fruits, dried fruits, mandarins, oranges, apples, pears in the wine, the creams, the doughnuts, the chestnuts, with also the representation of 4 begging orders: almonds "li amèndoula" for the "Carmelites" (brown garment), the dry figs"li fica seca" for the "Franciscans" (in grey clothes), raisins "read asebic" for the "Dominicans" (in the dress of ecru color), and walnuts "li nouòe" and hazelnuts "Li avelana" for "Augustin" (sinks dress ). Finally we can make " Capuchin friar's nougat " by putting half a walnut in a dry index card. We water these desserts of a fortified wine pulled besides grape harvests and we drink some wine muscatel wine sweetened to accompany them. This tradition of 13 deserts redraws symbolically the last meal of the Christ together with 12 Apostles.

The Day-nursery - Lou Presèpi:

The Tradition of the Day-nursery in Nice country is omnipresent - Lou Presèpi. It is one of more former customs of the County. His origin goes back to the XIIIth century when Saint Francis of Assisi conceived this representation of the Christmas which widely developed in all Europe and which became a specific art over the years.

Christmas crib figures - small saints, cultural and ethnological witnesses(batons) of our past are set up in a ritual way. The tracks of our Presèpi, passed on from generation to generation in a oral way, would go back to the XVIIIth century, by 1760, respectively in districts Santa-Clara - Saint Claire then lowered to saint François of the Tower. Our day-nursery consists in a original way, because only Marie, Joseph, the donkey, the ox and Jesus appear there.

Bibliography :

- Miquelina GILARDETTI BENVENUTTI (Institute of studies of Nice 1993) " Live and Christmas crib figures of Nice and the County - Traditions Calendales and representations of the Christmas ",

- Paul CANESTRIER (1985) " popular parties and religious traditions in Nice country "

- Alex BENVENUTO (Lou Sourgentin)

- Laurent and Claude ESSE  " Recipes of the County of Nice "    

- Hervé BARELLI

 

 

Partager cet article

Repost0

Articles Récents

Liens