Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 08:34

Bouòni Calèna* e Bouòn Cap d’An per toui

''Calèna'' nous renvoie au mot latin ''calendes*'', qui constitent dans le calendrier romain le premier jour du mois. Le premier jour du mois de décembre  au 25 décembre, d'où l'appellation.

*''calendes''  : mot féminin pluriel en latin 

   ''calèna''  : l'est aussi en Niçois

Voici quelques rites et symboles que j'ai pu recueillir dans des ouvrages relatant les Traditions de Noël dans le Comté de Nice.

Le soir du réveillon le 24 décembre, avant de se mettre à table, un soin particulier est apporté à la mise en place de celle-ci. ''Li tres touàia''- les trois nappes de taille décroissante, symbolisant ''La Trinité'', sont disposées ainsi : une pour le soir du 24, une pour le repas du 25 et une autre pour le repas du soir de Noël, où les restes demeurent sur la table.

L'on décore les tables avec une branche de houx, symbole de bonheur, les pots de lentilles ou de blé de la Sainte Barbe et trois bougies.

Le pain est coupé en trois morceaux, par le plus ancien de la famille : un morceau pour les invités, un autre qui représente la part du pauvre et le dernier que l'on gardera dans une armoire pendant un an. L'on met aussi un couvert en plus pour le ''pauvre'', qui est en Niçois aussi ''celui du mort''.

C'est le chef de famille qui reçoit pour le Réveillon, et le jour de Noël c'est la famille qui est invitée par un autre parent.

''Lou Cacha fuèc '' ** : le 24 au soir, on éteint le feu dans la cheminée. Le plus ancien de la famille donne une bûche au plus jeune pour rallumer un nouveau feu, puis ils complètent avec du bois fruitier ou d'olivier et les aspergent de quelques gouttes de vin en disant : '' Dieù fes-n'en la gracia de veire l'an que ven, e se li sian pas de mai que noun li siguen pas mens'' - ''Dieu faîtes-nous la grâce de voir l'année prochaine, et si l'on ne sera pas plus nombreux que l'on ne sera pas moins''. C'est ''le cacha fuèc'', expression devenue ''réveillon'' au fil du temps.

** Il existe le même rituel appelé ''la tour de Jul'' chez les Peuples nordiques, qui consiste à rallumer le feu nouveau en jetant les ''runes'' dans le feu, gravés des voeux pour l'année à venir

Ce soir là, on fait maigre sans viande, en dégustant les 7 plats*** à base de poissons et de légumes : par exemple céleris, anchois, pissaladière, pâtes préparées à la main et assaisonnées de noix pilées, des cardes à la ''bagna cauda'' - sauce chaude à base d'huile d'olive et de purée d'anchois, du poisson en particulier la morue à l'aigre doux, des escargots de nos alpages, des ravioli maigres aux herbes, et surtout, pas de viande ni de fromage.

*** en souvenir des '' 7 douleurs de la Vierge Marie ''

Après ce ''maigre'' repas, l'on se rend à la Messe de minuit, sans oublier de relever les quatre coins des 3 nappes superposées sur la table, afin que les diables ne s'accrochent pas pour monter dévorer les treize desserts que l'on dégustera au retour.

Le 25, le lendemain enfin, le déjeuner consiste en un repas gras ''gros soupà'' qui fait une large place aux viandes de toute sorte, avec des boudins et l'agneau.

Le repas du 25 au soir, par contre, c'est ''l'aiga boulida'' - l'eau bouillie, sorte de bouillon d'herbes avec thym, romarin, origan, sauge et quelques gousses d'ail.

A chaque repas l'on ôtera une nappe.

Les 13 desserts :

Ils ont leur origine en Provence et les échanges commerciaux ont fait que la Tradition s'est propagée dans tout le Sud. Chaque famille adapte la mise en place avec des desserts et des fruits selon sa richesse et sa récolte.

L'on peut voir sur la table : la ''tourta de blea'' - tourte de blettes, la fougasse à la fleur d'oranger, les nèfles d'hiver, les ganses sucrées, le pain aux pignons, la fougasse à l'anis, la pompe à l'huile sorte de pain pétri à l'huile, la pâte de coings, les tartes aux noix et à la confiture, le nougat blanc, le nougat noir, les dattes, les fruits confits, les fruits secs, les mandarines, les oranges, les pommes, les poires au vin, les crèmes, les beignets, les marrons, avec aussi la représentation des 4 ordres mendiants : les amandes ''li amèndoula'' pour les ''Carmes'' (vêtement brun), les figues sèches ''li fica seca'' pour les ''Franciscains'' (en habits gris), les raisins secs ''lu asebic'' pour les ''Dominicains'' (à la robe de couleur écrue), et les noix ''li nouòe'' et noisettes ''li avelana'' pour les ''Augustins'' (robe foncéee).   Enfin l'on peut confectionner le ''nougat de Capucin'' en mettant une demi noix dans une fiche sèche. L'on arrose ces desserts d'un vin cuit tiré du reste des vendanges et l'on boit du vin muscat sucré pour les accompagner. Cette tradition des 13 déserts retrace symboliquement le dernier repas du Christ en compagnie des 12 Apôtres.

La Crèche - Lou Presèpi :

La Tradition de la Crèche en Pays Niçois est omniprésente - Lou Presèpi. C'est une des plus anciennes coutumes du Comté. Son origine remonte au XIIIe siècle lorsque Saint François d'Assise conçut cette représentation de la Nativité qui s'est largement développée dans toute l'Europe et qui est devenue un art spécifique au fil des ans. Les santons - petits saints, témoins culturels et ethnologiques de notre passé sont mis en place d'une manière rituelle. Les traces de notre Presèpi, transmis de génération en génération de façon orale, remonteraient au XVIIIe siècle, vers 1760, respectivement dans les quartiers Santa Clara - Sainte Claire puis descendues à Saint François de la Tour. Notre crèche est composée d'une manière originelle, car seuls Marie, Joseph, l'âne, le boeuf et Jésus y figurent.

Bibliographie :

- Miquelina GILARDETTI BENVENUTTI (Institut d'etudes Niçoises 1993) ''Crèches et santons de Nice et du Comté - Traditions Calendales et représentations de la Nativité'',

- Paul CANESTRIER (éditions Serre 1985) ''Fêtes populaires et traditions religieuses en pays niçois'',

- Alex BENVENUTO (Lou Sourgentin)

- Laurent et Claude ESSE (Savoir gourmand entre Mer et Montagne) ''Recettes du Comté de Nice'',

- Hervé BARELLI    

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 16:47

                              Activités Seniors à la Remembrança Nissarda

pour s'inscription : téléphoner au 06 80 84 83 79 -

cotisation 25 € par an - 35 € pour un couple

1 € le cours !!! (un euro le cours)

 

Cours de Danses du monde : le lundi à 14h30, tous les 15 jours

Chorale : tous les mardis à 14h30

Cours de Niçois : tous les jeudis à 14h30

 

                                                           -----O-----

 

Cours de Niçois, avec Daniel GEORGES, Mestre Escoulan

 

Chorale, Chants Niçois, Piémontais, Gavot, Chansons françaises sous la conduite de Lydia TORRENS

 

 

 

Danses folkloriques du Monde, sous la conduite de Josiane LEON

 

 

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 15:31

Recipe of the aioli of Nice:

750 gr desalinated back of cod, three carrots, 250 gr French beans, a cabbage flower, six potatoes, two zucchinis, four leeks, two fennel, an onion, six eggs, a bouquet garni.

Cook the fish and the vegetables as follows : peel and wash vegetables, cook them separately in the salty boiling water, cut them roughly pieces and reserve, make harden eggs, rinse the fish, it poach 5 mn with a short broth (thyme and laurel), drain.

Put down in a dish the fish, the vegetables and the eggs. Prepare the aioli to accompany while serving the him(it) to part.

Aïoli :

In the mortar, crush the peeled(mangy) cloves of garlic, add the yellow of egg and mix. Incorporate the olive oil little by little by whipping. Add the lemon juice. Salt and Pepper.

 

Félix MACRI's speech, President

 

The Leader  Georges BIGOTTI, of the restaurant '' Les Palmiers '', the boulevard Henri DUNANT in NICE 06100 NICE, is going to receive the Diploma from " Soci of honor " of Remembrança Nissarda for the promotion of the Cooking ''Nissart  made'' throughout his activities of Leader, Follower of Auguste ESCOFFIER

 

diploma of honor put back to Georges BIGOTTI

 

a beautiful banked

 

the flag of Remembrança Nissarda, emblem of the Traditions of NICE and the County, stays up the organized demonstrations

 

friends : Jean, Hélène and Marguerit

 

the good Aioli of the restaurant '' Les Palmiers '', the boulevard Henri DUNANT 06100 NICE

 

with excellent desserts

 

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 16:37

Recette de l'aïoli niçois :

                                                                                                                                                      750 gr dos de morue/cabillaud dessalé, trois carottes, 250 gr haricots verts, un chou fleur, six pommes de terre, deux courgettes, quatre poireaux, deux fenouils, un oignon, six œufs, un bouquet garni.                                                                                                                                   Faites cuire le poisson et les légumes comme suit : éplucher et laver les légumes, les faire cuire séparément dans l'eau bouillante salée, les couper en gros morceaux et réserver, faire durcir les œufs, rincer le poisson, le pocher 5 mn avec un court bouillon (thym et laurier), égoutter le.             

Déposer dans un plat le poisson, les légumes et les œufs. Préparer l'aïoli pour accompagner le tout en le servant à part.

 

Aïoli :                                                                                                                                 au mortier, piler les gousses d'ail pelées, ajouter les jaunes d’œuf et mélanger.  Incorporer l'huile d'olive peu à peu en fouettant. Ajouter le jus de citron. Saler et poivrer.      

  

 

 

discours du Président Félix MACRI

 

une belle tablée

 

Le Chef Georges BIGOTTI, du restaurant ''Les Palmiers'', boulevard Henri DUNANT à NICE 06100 NICE, va recevoir le Diplôme de ''Soci d'honneur'' de la Remembrança Nissarda pour la promotion de la Cuisine Nissarde effectuée tout au long de ses activités de Chef, Disciple d'Auguste ESCOFFIER

 

Sous le regard plein d'émotions de Georges BIGOTTI, Félix MACRI signe le Diplôme d'Honneur de la Remembrança Nissarda

 

                                                     Heureux Georges                                                                                                                                                      Soci d'Onour de la Remembrança Nissarda, honneurs bien méritées par la promotion apportée à la Cuisine Nissarde à travers son savoir faire de Chef, Disciple d'Auguste ESCOFFIER :     Bravo Georges et MERCI

 

                                                        Diplôme de Soci d'Ounour

 

diplôme d'Honneur de la Remembrança Nissarda remis à Georges BIGOTTI, Soci d'Ounour

 

        le bon Aioli du restaurant ''Les Palmiers'', boulevard Henri DUNANT 06100 NICE

 

ainsi que d'excellents desserts....

 

                                                     des Soci : Jean, Margrit et leur amie

 

              Richard racontant de fameuses histoires... et René et Jean Paul à son écoute

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 08:25

Un agréable moment à l'occasion de l'inauguration de l'Ancien Sénat de NICE, ce vendredi 15 septembre 2017, en présence de Christian ESTROSI, Maire de NICE et Président de la Métropole NCA, de Jean Luc GAGLIOLO, Conseiller municipal délégué au Patrimoine historique, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre, à la Langue niçoise et à l’Archéologie, de Rudy SALLES, Adjoint au Maire, Délégué au Tourisme, aux relations internationales et à l’animation des quartiers, de Philippe SOUSSI, Adjoint de territoire - Est Littoral, délégué aux affaires européennes, de Olivier ROUBAUT, Conseiller municipal délégué aux anciens combattants et subdélégué au Vieux-Nice, Franck MARTIN, Conseiller municipal subdélégué au Commerce.

 

           Grande affluence lors du discours du Maire de NICE, Christian ESTROSI

La muraille, témoin du début des fortifications construites autour du Vieux NICE et de la citadelle de NICE sur la colline du Château

 

                

 

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 13:45

La conférence/présentation du livre ''Les vallées de la Liberté'' de Paul CARAMAGNA, historien, est programmée en octobre prochain.

C'est un roman dont les actions se déroulent dans la période de l'Histoire du Comté de NICE qui s'échelonne de 1792 à 1796. C'est un clin d'œil ''aux Barbets'', combattants résistants aux assauts des troupes françaises dans le Pays Niçois. ''Lalin'' c'est le fameux Héros Nissart du Comté qui combattit avec bravoure et honneur. Mais nous ne partons pas au combat contre la Belle dame France, ce n'est qu'un focus sur les actions retracées  dans ce roman.

              participation 5 €  - boissons et mignardises

                     Ne manquez pas cette conférence !

 

                  Venès touplen en òutoubre

                       en aquela counferença !

        sara pas una longa charaìssa !  ... me ranfrèsc e dessert !!!

                                             participacioun 5 €

 

                                             Paul CARAMAGNA - photo NICE MATIN

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 12:01

          Henri BIAGINI, alias Riri

Un grand personnage du Comté de Nice et des alentours.

 

Musicien hors pair, accordéoniste sublime, regard rieur, la joie de vivre à fleur de peau.

 

Riri tu nous manqueras.

 

Les valseuses et valseurs du Pays Niçois sont tristes. Toi qui a voulu rester dans le sud, pour égayer nos après midis, nos soirées, nos nuits et bien des fois nos aubes...

 

Toi qui as dit à André Verschueren et à Marcel Azzola :           ''je reste sur la côte'', tandis qu'ils te disaient de monter à Paris, tu as voulu rester à Villefranche pour te consacrer à montrer l'Art de vivre à la Niçoise à tous tes amis et à tes fans de musette.

 

La Remembrança Nissarda t'avait honoré, il y a plus de 10 ans, en te décernant le diplôme d'honneur en tant que ''Soci d'ounour de la Remembrança'', bien mérité Riri.

 

Tu resteras à jamais dans nos cœurs et nos pensées.

 

Désormais, j'écouterai ''Mister Giorgina'' de Léo Ferré pour me remémorer tous nos bons souvenirs.

 

Merci Riri, Respect.

 

A si reveire, Baieta,

 

Félix MACRI

 

 

                                                article Nice Matin- photo Richard RAY

 

 

 

 

 

 

    

  Je suis trop triste.

Je ne savais pas qu'après ce jour là, mardi 7 février dernier, lors d'un repas entre amis, je ne verrai plus jamais Riri, ni n'entendrai plus jamais ses mélodies musette.

Je vous laisse apprecier ces quelques instants de bonheur, pour ceux qui l'ont connu, et il y en a touplen.

Merci Riri pour tous ces bons moments que tu nous faisais partager.

Baieta e Viva !                      

Félix

 

 

 

                                     

 

                             article NICE MATIN - 30 mai 2017 - photo Richard RAY

Partager cet article

Repost0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 15:13

Laghet - 20 mai 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                    ex voto : jeune tombé dans le Paillon au niveau de la Porte fausse et ayant échappé à la noyade 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                              ex voto : homme tombé sans le Vallon obscur et retrouvé indemne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pèlerinage à Laghet de la Remembrança Nissarda s'est déroulé dans une ambiance conviviale et de partage.

Après la Grand'messe, les soci ont déjeuné au réfectoire où les Sœurs du Sacré Choeur ont servi un bon repas.

Au cours de ce déjeuner Jean NAUD a développé une recherche sur la Vierge noire de Laghet.

Le président, Félix MACRI, très heureux d'avoir une aussi belle et nombreuse assistance -une trentaine de soci-, a rendu hommage aux précédents présidents (OTTONELLI, GASTAUD, BECCHETTI, CRULLI, MANASSERO), puis a eu une pensée pour les soci absents, en particulier pour ceux alités. 

Il a rappelé un bref historique de l'association La Remembrança :

- fondée en 1970 par Julien OTTONELLI, fervent Défenseur de la Tradition, de la Culture et de la Langue Niçoises

- la bénédiction du drapeau de l'association par Monseigneur CARMIGNANI, évêque de NICE

- la marraine du drapeau est Madame Emilienne GASTAUD et le parrain : Jacques MEDECIN

Puis fut énoncé un rapport sur les activités et manifestations de l'association :

- cours de Niçois, chorale en Niçois, en Français, en Piémontais et Gavot, cours de danses du Monde et bien sûr de folklore Niçois

- Galette des Rois ''Lu Rei'', repas ''lu Trule'' - boudins à la mode Niçoise, Meranda e Pan bagnat

puis les actions futures du 2e semestre 2017, comme :

- reprise de l'atelier de Carnaval en septembre

- initiation à la Cuisine Niçoise dès octobre

- cours et confection de ''Mariota'', les marionnettes à la Niçoise pour la création du guignol Niçois de la Remembrança dans le courant de l'année

Après le repas, quartier libre durant l'après midi.

Une belle journée comme on aime dans le Pays Niçois.

A si reveire ben leu, ''au revoir, à bientôt''

Nous vous donnons rendez vous en octobre pour le Pèlerinage d'automne.                                                 Inscrivez vous en téléphonant au 06 80 84 83 79. E viva !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

article de Félix MACRI - © photographies et documents protégés par la propriété intellectuelle

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 14:37

 

Desoulat,

La counferença es reportada debut de outoubre

Li inscrission soun toujoù duberta

Contact : 06 80 84 83 79

A si reveire ben leu,

 

Counferença e Degustacioun

                       me pissaladiera 

           dissata lou 10 dou jun dou 2017

              a la Remembrança Nissarda

               1 rue des Combattants en AFN 06000 NICE

 

 

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

li plaça soun limitadi a 35 persouna

 

Participacioun  :   9 €

 

Reservacioun oubligatori  :  06 80 84 83 79

 

 

 

me Paul TRACY, Counselhié dou vin

me Paul TRACY

Partager cet article

Repost0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 17:36

Sorry,

The conference is postponed at the beginning of October

The registrations/inscriptions remain open by phoning in 06 80 84 83 79

See you soon,

Conference and Tasting

Wines of Bellet (Nice) and Wines of Provence and ''pissaladiera'' (onion tart)

on Saturday, June 10th at 6 pm 

in the office of Remembrança Nissarda 1 rue des Combattants en AFN 06000 NICE

with English-speaking Paul Tracy Conseiller in wines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tasting with ''pissaladiera'' (onion tart)

Contribution to costs: 9 € - Number of places limited to 35 people

Mandatory Reservation :                          00 33 (0) 6 80 84 83 79

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

to consume in moderation

 

 

 

 

You can visit the Vineyard of Bellet during the open days                                                           on Saturday, 10 and Sunday, May 11th, 2017

 

 

 

©fmacri-propriété intellectuelle

Partager cet article

Repost0

Articles Récents

Liens